L’irruption du digital assombrit les perspectives des salariés de la banque. Les nouvelles technologies renforcent toutefois leur autonomie dans les prises de décisions.

Les transformations que subit le secteur bancaire, engagé dans une digitalisation à marche forcée, ne sont pas sans conséquences sur les risques psycho-sociaux, le stress et la souffrance au travail des équipes. C’est la conclusion d’une enquête universitaire réalisée pour le compte du premier syndicat de la branche bancaire (le Syndicat national de la banque – SNB-CFE-CGC) auprès de 6.736 salariés.

Par SHARON WAJSBROT – Lesechos.fr

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez-ici